BaturinPresentation

Le Bâturin

Le bât réglable qui ne tourne pas

Le bât Randoline Bâturin est un bât pour âne de randonnée extrêmement robuste construit en frêne, acier, laiton, inox et cuir au chrome, selon les critères des bâts de tradition. Il est livré en taille XS et S (Il reste encore quelques anciens molèles de taille M). Il s’adapte au corps de l’animal grâce à ses 4 arceaux coulissants.

La stabilité exceptionnelle est donnée par les arceaux descendants. Ses 4 patins indépendants fixés à des plots en caoutchouc, leur donnant souplesse et mobilité, épousent ainsi en permanence la forme du dos de l’animal. La découpe du harnachement de cuir lui évite tout glissement intempestif qui pourrait engendrer une blessure.

Taille XS 339 €

Taille S 359 €

Taille M 359 €

Livraison
immédiate

IconeVideo2021
CalculDimensionAne
IconePiecesDetachées F
Icône notice de montage Bâturin M F
Icône notice de montage Bâturin XS & S F
PhotosClients
AbouterCourroie
IconePrixProduits

Nos clients ont aussi aimé …

Couveton Clients

Le tapis de bât Couveton

Kit U Clients

Le kit de 4 pièces en U pour suspendre les sacoches

BagaginesClients

Les sacoches Bagagines

Capucine Clienrs

La bâche Capucine contre la pluie

TortillonClients

Le piquet d’attache Tortillon

LongerineClients

La longe double de randonnée Longerine

HuileDeLinClients

Huile de lin pour l’entretien du bois

HuilePiedDeBoeufClients

Huile de pied de bœuf pour l’entretien du cuir

BaturinStructure

La structure du bât Randoline Bâturin

Le Bâturin se compose d’un berceau formé par un platier et deux traversiers. La partie arrière du platier est coudée vers le haut pour tenir compte de la cambrure du dos de l’animal. Le berceau forme une surface horizontale sur laquelle on pourra amarrer certains éléments du bagage (tente, sac à duvets, etc…). Différents pontets en laiton et inox permettent de fixer des sandows pour accrocher le bagage

Le Bâturin est taillé dans une planche de frêne, bois à la fois souple et solide, largement utilisé autrefois dans la construction des attelages. Le frêne est également résistant aux agressions extérieures. L’ensemble des pièces du bât fait une épaisseur de 35 mm. Les coulisseaux d’acier sont découpés au laser dans une lame de 5 mm. Le découpage au laser assure un arrondi naturel des arêtes du métal.

Historique du bât Randoline Bâturin

Depuis des milliers d’années, les paysans de nos campagnes et de nos montagnes, sans compter les militaires des compagnies muletières, ont mis au point siècle après siècle des bâts d’une technicité et d’une solidité incroyables.

Tous ces bâts, qui dorment aujourd’hui dans les musées ou dans le fond des granges, ont servi jusque dans les années 1930. Les derniers artisans sont disparus quelques années plus tard. Et le savoir-faire s’est perdu.

BaturinArthur

Ces bâts présentaient tous les mêmes caractéristiques, car il n’existe pas 40 solutions pour maintenir un bât chargé en équilibre sur un âne ou un mulet. On retrouve notamment des arceaux descendants, enserrant le corps de l’animal, qui empêchent par leur forme le bât de chavirer. On retrouve des pivots sur les arceaux permettant de régler l’écartement.

Puis sont apparus, dans les années 1950, les bâts à croisillons, directement importés des USA. Ces bâts sont seulement posés sur le dos de l’animal, et seul un équilibrage rigoureux des charges droite et gauche prévient le chavirage. Quant à mettre une charge sur le haut du bât, il faut oublier…

Aujourd’hui la majorité de ces bâts à croisillons sont fabriqués dans des pays émergents (Chine, Inde, Pakistan).

Et curieusement, presque tout le monde a oublié que nous avions en Europe des bâts d’une qualité largement supérieure à ces bâts américains. Voilà pourquoi chez Randoline, nous avons pensé que nous devions observer les anciens bâts, en rechercher les astuces et reconstruire aujourd’hui, après 70 ans d’interruption, des bâts de haute qualité à un coût acceptable.

Après des mois de tests et de nombreux prototypes, nous avons eu la joie au printemps 2009 de voir apparaître le Bâlissandre, enfin un bât qui rassemble toutes les qualités des bâts de nos ancêtres. Et ce bât est en train, lentement, de reconquérir son territoire naturel.

En 2011, le Bâturin, digne petit frère du Bâlissandre naît à son tour. D’une structure plus simple, et quelques fonctionnalités en moins, son coût est réduit par rapport au Bâlissandre. Mais, il garde les qualités essentielles qui caractérisent les bâts Randoline (arceaux réglables et patins montés sur silent-bloc).

Tailles, dimensions et poids

Il existe 2 modèles de Bâturin : XS et S, afin de s’adapter aux différentes tailles d’ânes. Le modèle de bât adapté ne s’entend pas par rapport à la hauteur de l’animal au garrot, mais par rapport à sa corpulence.

A noter que les largeurs d’arceaux ont un jeu qui se recoupe sur quelques cm. Ceci permet de choisir le bât le plus esthétique pour son âne quand les 2 tailles lui vont.

Pour la taille S, l’épaisseur de bois est de 35 mm. Pour la taille XS elle est de 32 mm.

Attention : sur un Bâturin de taille XS, on peut accrocher seulement des Bagagines de taille S.

Poids du Bâturin XS = 4.3 kg // Poids du Bâturin S = 6.7 kg

BaturinBoucleries

Différence par rapport au Bâlissandre

Le Bâlissandre est un bât polyvalent, fait pour la randonnée comme pour le port de lourdes charges. Sa structure en plateau le rend indestructible.

Le Bâturin est un bât extrêmement solide, mais fait pour la randonnée seulement, car il ne comporte qu’un seul longeron. Il est fait pour transporter des bagages en randonnée, pas pour véhiculer des bottes de foin.

Le Bâlissandre possède un harnachement de cuir dont les courroies sont équipées de mousquetons, le Bâturin comporte des boucleries normales avec ardillon.

Les arceaux

Sur le berceau sont fixés 2 arceaux avant et 2 arceaux arrière indépendants. Les arceaux sont assez longs (27 cm pour le Bâturin  XS et 29 cm pour le Bâturin S) pour envelopper le dos de l’animal et assurer une parfaite stabilité au bât et un grand confort de portage. Le Bâturin ne se retourne pas !

Comme aucun âne ne possède la même corpulence ni la même morphologie, les arceaux avant et arrière sont indépendants et vont s’adapter parfaitement à la forme du corps de chaque animal. Pour ce faire, chaque arceau est réglable en largeur le long d’un coulisseau métallique, ce qui donne un jeu total en largeur de 36.3 cm à l’avant et 44 cm à l’arrière pour le bât XS ou de 41.8 cm à l’avant et 54.7 cm à l’arrière pour le bât S.

BaturinArceau

Quand on a pris les mesures de son âne, on peut ainsi choisir la taille de son bât. Les 2 tailles se recoupent sur quelques cm, ce qui permet, pour certains ânes, de choisir l’une ou l’autre taille.

Les arceaux du Bâturin peuvent coulisser sur le traversier à l’aide d’une pièce métallique appelée “coulisseau”, permettant de régler l’écartement des arceaux exactement aux dimensions du corps de l’âne. Ce réglage se fait en quelques secondes : il suffit de desserrer 2 écrous-papillons, de positionner l’arceau à la bonne largeur, et de resserrer les écrous-papillons, à la main, sans outil.

BaturinPatin

Les patins

Le bât reporte sa charge sur le dos de l’âne par quatre patins indépendants. Chaque patin pivote sur tous les axes (de droite à gauche et d’avant en arrière) afin de reposer en permanence sur le dos sans effort ni contrainte, et afin de s’adapter aux mouvements permanents du corps.

BaturinStabilité

Stabilité

Le Bâturin est d’une stabilité étonnante. A l’exemple des bâts de montagne ses quatre arceaux descendants lui assurent une immobilité quasi-totale, même en cas de légère différence de poids entre les sacs latéraux.

Centre de gravité

Le Bâturin, en dépit de son chargement haut, possède une stabilité remarquable.

Cette stabilité est due essentiellement au fait que le bât et les bagages sont clippés ensemble, de telle façon qu’il n’y a pas sur l’âne 3 objets (1 bât + 2 sacoches), mais un seul.

D’après les lois physiques, le report des centres de gravité de ces objets se retrouve, selon les ânes, 15 à 20 cm sous la colonne vertébrale, à condition toutefois que les objets les plus plus pesants soient rangés dans le fond des sacoches, et les plus légers en haut des sacoches ainsi que sur le plat du bât.. Cette leçon nous est donnée par l’expérience des anciens muletiers, qui chargeaient toujours ainsi.

Avantage : la garde au sol est importante, de 1.05 à 1.25 m selon les ânes. On évite ainsi au bagage de heurter sans cesse les obstacles du chemin : rochers, souches, talus, etc…

CentreGravité

Entretien du bois

Le bois est livré en couleur naturelle. Il peut être traité avec une lasure du commerce ou bien avec un mélange 50/50 essence de thérébenthine/huile de lin (voir dans La Boutique).

Cette protection est à effectuer une fois par an.

Livraison en kit

Le Bâturin est livré en kit, avec une notice de montage minutieuse illustrée de photos-couleurs. Cette notice est disponible en ligne dans La Boutique.

Chaque pièce est référencée avec une étiquette unique pour éviter toute erreur dans le montage. Il faut environ 1 heure pour monter un bât.

Les bâts Randoline sont éternels

Les bâts Randoline sont conçus pour durer des dizaines d’années. Leur conception et leur fabrication ont été pensées pour permettre une réparation rapide en cas de bris. C’est une des raisons pour lesquelles ils sont livrés en pièces détachées.

Tous les éleveurs, randonneurs, loueurs d’ânes savent bien qu’un âne ne respecte rien et que sa force est prodigieuse. Tous les randonneurs à âne ont vu un jour leur bât éclater car l’âne, bloqué entre deux arbres, a donné bruquement un grand coup de collier.

Mais si une pièce de votre bât Randoline vient à se briser, il n’est pas nécessaire de changer tout le bât. Il suffit simplement de nous commander la pièce à remplacer. Elle vous sera adressée par la Poste dans les plus brefs délais à un coût très faible. Au pire, n’importe quel menuisier saura la dupliquer.

Ainsi, en achetant un bât Randoline, vous effectuez un investissement à long terme puisque vous êtes assurés de toujours le garder en parfait état.

Vous noterez que la longévité des bâts Randoline va à contre-courant de notre société de consommation…